Tableau de bord du 20/08/2017 à 11:48:08
tableau de bord
Nombre de clients : 
236
dont équipés logiciels GRC : 
197
Nombre comptes citoyen : 
512 346
Accueil Presse > Localeo dans la presse
agrandir le texte
rétrécir le texte
envoyer cet article à un ami
imprimer cet article
flux rss
Localeo élargit sa clientèle avec la Poste (Les Echos 26/04/13)

Les idées viennent parfois en un éclair. Il y a 13 ans, Jean-Charles Bossard, cadre chez Paribas mais aussi élu local de Paris, passe, lors d’une mission à la mairie de Montréal, devant la porte du bureau de la relation avec les citoyens. « Ce fut un déclic. En France, à l’époque, on parlait d’administrés. Je venais du monde de la relation client dans le privé. J’ai décidé d’apporter nos solutions aux collectivités locales », explique-t-il.

Localeo élargit sa clientèle avec la Poste (Les Echos 26/04/13)

Editeur de logiciels, Localeo, la société qu’il a fondée, permet à tout administré de contacter les services de la mairie via Internet, un smartphone, mais aussi en passant au guichet ou en téléphonant, et de connaître en temps réel le devenir de sa demande.

Un chiffre d’affaires de 1 million d’euros

Le logiciel fait l’interface avec l’ensemble des systèmes d’information, sachant que les collectivités comptent en moyenne un logiciel par tranche de 1.000 habitants pour tous les services municipaux. Avec Localeo, une personne croisant sur son chemin un dépôt d’ordures sauvage peut le signaler en quelques clics ou en prenant une photo avec son téléphone. Les services du nettoyage voient sur leurs tablettes l’objet et l’adresse et peuvent d’un simple frôlement sur la carte signaler qu’il a été envoyé à la déchetterie.

Face à la concurrence des grands groupes comme Microsoft, le chef d’entreprise a contacté Docapost, filiale de La Poste spécialisée dans la gestion documentaire qui travaille notamment à la dématérialisation du courrier. Un contrat de commercialisation signé avec La Poste permet à la PME, qui compte 12 salariés et réalise un chiffre d’affaires de 1 million d’euros, de bénéficier de son ancrage local (18.000 agences postales) et d’un réseau de commerciaux. Les logiciels de la PME font même l’objet d’une offre commune, par exemple avec le coffre-fort électronique de La Poste. En un an, ce contrat lui a apporté plus de 100.000 euros de chiffre d’affaires.

Pour les élus, les avantages sont évidents. La ville de Massy, qui a adopté la solution Localeo, a calculé qu’un citoyen venant aux guichets lui coûte 12 euros. La même requête par Internet ne dépasse pas 3 euros. L’application réalisée pour Saint-Maur-des-Fossés il y a trois ans est utilisée par un foyer sur deux.

Julie Chauveau, Les Echos